Pour sauver son futut bebe , Jessica Thivenin s’est fait operer aujourd’hui

Enceinte de son premier enfant, Jessica Thivenin a dû subir un cerclage afin d’éviter un accouchement prématuré. Un événement qu’elle a partagé sur Instagram en direct de son lit d’hôpital.

Au mois d’avril, la star des Marseillais Jessica Thivenin et son mari Thibault Kuro Garcia ont annoncé qu’ils allaient devenir parents pour la première fois. Une excellente nouvelle qui a enchanté leurs followers. Malheureusement, il y a quelques jours, la jolie blonde a annoncé que sa grossesse se compliquait. Lundi 17 juin, elle s’est même fait opérer… »Je ne dois plus bouger, rester immobilisée, rester allongée », a annoncé la star de télé-réalité il y a quelques jours. Alors que son enfant n’est pas attendu avant quatre mois, le voilà déjà prêt à sortir.

Une naissance aussi prématurée aurait nécessairement des conséquences sur sa santé. Dans sa Story Instagram, Jessica Thivenin a donc révélé s’être rendue à l’hôpital afin de rencontrer un anesthésiste en vue de subir, mardi 18 juin, un cerclage. Cette intervention chirurgicale consiste à fermer le col de l’utérus pour que la grossesse puisse se poursuivre jusqu’à son terme. Mais, tout ne s’est pas passé comme prévu puisqu’elle a finalement été opérée sur-le-champ.

Ses fans ont en effet été surpris de la retrouver dans sa story en blouse de patiente avec un cathéter sur la main. « Bon… on va faire le cerclage, car bébé veut absolument sortir. Là, il ne fait que bouger. On garde le sourire, ça va bien se passer », a-t-elle pris la peine d’expliquer. Puis, avec beaucoup d’émotion, elle a remercié ses followers qui ne cessent de lui envoyer des messages de soutien.

Quelques heures plus tard, Jessica Thivenin, un peu endormie après l’intervention, a dévoilé une nouvelle story : « J’ai un petit peu mal et j’ai un peu vomi, mais, ça va. J’attends mon mari et je vais me reposer. (…) Je voulais juste vous dire merci pour vos messages, pour votre bienveillance, car ça réchauffe le coeur, ça fait du bien au moral et si je partage ma grossesse un peu difficile, c’est pour montrer qu’il y a des moments difficiles pour tout le monde. Dans ma vie, j’ai ce que je veux, je suis heureuse. Mais au final, regardez, ça peut arriver à tout le monde. Il faut garder le moral. »

Positive, la jeune femme de 29 ans doit à présent prendre son mal en patience. Nous lui souhaitons un bon rétablissement et une bonne fin de grossesse ! purepeople