Please wait..

Laurent le mari de Jazz dans le viseur de la justice, 400 000 dollars disparu

Connu pour être un grand businessman à côté de la télé-réalité, Laurent a aussi eu quelques ennuis. Et dernièrement, il aurait eu de nouveaux problèmes. Dans cet article, on vous raconte tout.

Loading...

En arrivant de le monde des influenceurs, Laurent s’est lancé dans les paris sportifs. Une activité qui lui a rapporté beaucoup d’argent, mais qui s’est brutalement arrêtée. Alors le jeune papa s’est lancé dans d’autres business. Le dernier concerne les NFT. Il s’agit des Non-Fungible Token, qui est plus connu sous le nom de marché de l’art numérique. Et alors que les choses semblaient bien se dérouler pour Laurent, son ancien associé a pris la parole pour faire quelques révélations. Lors d’une interview avec le site blastingnews, Mohamed Amin, homme d’affaires dubaïote, a souhaité mettre en garde les gens sur le projet de Laurent.

Son ancien partenaire ajoute ensuite :

« Laurent nous a vendu via son lifestyle et sa notoriété, un projet plein de promesses pour nous pousser à investir. En tout, nous avons investi 500.000 dollars qui se trouvaient sur un portefeuille virtuel et ils ont disparu. Quand Laurent s’est absenté en raison de la naissance de son fils, l’argent s’est également évaporé du porte-monnaie (…) Laurent a supprimé l’Instagram du projet NFT et quand on s’est rendu compte de ce qu’il avait fait, il l’a récupéré. Mais ils ont supprimé le serveur discord qui avait 90.000 personnes et c’était la principale plate-forme de communication pour le projet (…) Nous sommes en train de réunir de nombreux témoignages pour constituer un dossier e-crime justice afin de les mettre devant la justice des Émirats Arabes Unis ». Laurent Correia aurait empoché 400 000 dollars des 996 000 dollars présents sur son portefeuille publique. Une enquête serait bien en cours !

Voir aussi

Maeva Ghennam bientot actrice, on sait dans quel film

Maeva Ghennam a récemment participé à un tournage d’un célèbre film français. La jeune femme …