Disparition de Maëlys : le suspect a « réponse à tout » , il donne l’impression de …

Qu’est devenue Maëlys de Araujo ? Maëlys, 9 ans, a disparu dans la nuit du samedi 26 août, à Pont-de-Beauvoisin en Isère, alors qu’elle assistait à un mariage à la salle des fêtes de la commune.Qu’est devenue Maëlys de Araujo ? Maëlys, 9 ans, a disparu dans la nuit du samedi 26 août, à Pont-de-Beauvoisin en Isère, alors qu’elle assistait à un mariage à la salle des fêtes de la commune.

[sam_pro id=1_2 codes= »true »]

Nommé Nordahl L, le principal suspect de l’affaire Maëlys est en détention provisoire. Les enquêteurs disposent d' »indices graves et concordants » à son encontre, mais n’ont aucune certitude sur sa culpabilité. >>>

L’essentiel sur la disparition de Maelys

  • L’hypothèse d’un enlèvement est privilégiée. Deux hommes ont été placés en garde-à-vue jeudi et vendredi puis relâchés ce week-end. Mais de l’ADN de la fillette disparue a été retrouvé dans la voiture du premier suspect, qui a été écroué en mis en examen ce lundi.
[sam_pro id=1_3 codes= »true »]
  • Qui est le principal suspect ? Agé de 34 ans, Nordahl L. est présenté comme un « copain » du marié que connaissait le père de Maëlys et qui serait venu aux noces tardivement. Habitant chez ses parents sur la commune de Domessin, à quelques kilomètres de Pont-de-Beauvoisin, il vivrait « de petits boulots et d’intérim » et serait actuellement en arrêt maladie. Passionné par les chiens, il aurait tenté il y a sept ans de lancer son propre élevage canin pendant plusieurs mois.
[sam_pro id=1_1 codes= »true »]
  • Quels sont les soupçons qui pèsent sur lui ? Le suspect a été placé en garde à vue jeudi suite à des « contradictions » apparues dans ses premières déclarations. Présent au mariage, il avait affirmé ne pas avoir quitté la fête, alors que des témoins l’ont vu s’absenter « sur des créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de la fillette ». L’homme a finalement reconnu s’être absenté durant la soirée pour « changer de vêtements » et nie toute implication dans un éventuel enlèvement. Il a été relâché vendredi puis interpellé à nouveau dimanche, après que des traces ADN de Maëlys ont été retrouvées dans son véhicule. Il a été mis en examen du chef d' »arrestation, enlèvement, séquestration de mineur de 15 ans » et est actuellement en détention provisoire. Il a reconnu que la fillette était bien montée dans sa voiture la nuit du mariage « un court moment ». Le lendemain de la fête, le suspect a lavé son véhicule, mais affirme qu’il s’apprêtait à le vendre, et l’acheteur a été « identifié » par les enquêteurs ».
[sam_pro id=1_4 codes= »true »]